Actualits

Mesures de simplification des comptences du conseil d'administration et de la commission permanente

Publi le 07/01/2021 dans Ordonnateurs, adjoints gestionnaires et agents comptables , Actualit rglementaire Ajouter aux favoris ou partager

Le décret n°2020-1632 du 21 décembre 2020 simplifie le fonctionnement des instances des eple. Parmi les principales mesures de simplification on note

Le décret n°2020-1632 du 21 décembre 2020 simplifie le fonctionnement des instances des eple. Parmi les principales mesures de simplification on note :

    1 La CP est créée par le CA uniquement si délégation de compétence lui est donnée (modification article R421-22 du code de l'Education).

    2 La CP n’instruit plus obligatoirement les questions relevant de l’article R421-2 du code de l’éducation.

    Le 7° de l’article 1 du décret n°2020-1632 supprime les dispositions suivantes à  l’article R.421-41 du code de l’éducation : « La commission permanente instruit les questions soumises à l'examen du conseil d'administration. Elle est saisie obligatoirement des questions qui relèvent des domaines définis à l'article R. 421-2 . Elle veille à ce qu'il soit procédé à toutes consultations utiles, et notamment à celles des équipes pédagogiques intéressées ainsi que du conseil pédagogique. » et ajoute la mesure suivante : « La commission permanente exerce les compétences que le conseil d'administration lui a déléguées en application de l'article R. 421-22. »

    Conséquemment, les questions relevant de l’article R421-2 du code de l’éducation (emploi de la DHG par exemple) sont de la compétence unique du conseil d’administration aux termes du 1° de l’article R421-20 du code de l’éducation. En effet, la CP ne reçoit délégation du C.A. que sur les compétences mentionnées aux 6°, 7°, 8°, 9°, 10° et 12° de l’article R421-20 du code de l’éducation.

    Cela étant, la CP peut émettre un avis sur toute question sur laquelle le C.A. souhaite l’interroger et, par conséquent, sur celles présentées à l’article R421-2 précité.

    3 Le chef d’établissement rend compte des décisions prises par la CP au prochain CA (modification article R421-41 du code de l'Education).

    4 Le chef d’établissement n’informe plus la CP des modifications apportées au budget (modification article R421-60 du code de l'Education).

    5 Le chef d’établissement fixe seul l’ordre du jour, qui n’est plus approuvé en début de séance (modification artcile R 421-25 du code de l'Education.

Les dispositions du présent décret rentreront en vigueur à l'occasion du prochain renouvellement des membres des conseils d'administration des établissements régis par le chapitre Ier du titre II du livre IV du code de l'Education (art 2).

 
 
Rectorat de l'académie de Toulouse
75, rue Saint Roch
31400 Toulouse
Tél. +33 (0)5 36 25 70 00