1944 - la libration de Tarbes

La journée du 18 août 1944

Lire les "chroniques de Claude Larronde" publies dans le journal local lors du 65 anniversaire

Août 1944, la Libération de Tarbes

Extraits de "HISTOIRE DE TARBES "

ouvrage auquel ont participé MM. M. BERTHE, A. BRUZAUD, J. CASTEX, C. CRABOT, J-B. LAFFON, L. LASPALLES, J. LARRIEU, J. MANGIN, J-F. SOULET,

imprimé à PAU en décembre 1974, Presses Marrimpouey Jeune.

"C'est avec le débarquement allié en Normandie, le 6 juin 1944, que (les) groupes de Résistance vont recevoir l'impulsion décisive qui les mènera, deux mois et demi plus tard, à chasser l'occupant de Bigorre.

... Le 10 juin, des avions allemands bombardent et mitraillent la paisible population tarbaise... l'émotion est si intense à Tarbes que le Général Mayr, commandant la place, éprouve le besoin de dégager sa responsabilité personnelle. Les allemands demanderont à M. Maurice TRELUT, Maire, de signer un texte indiquant que le bombardement n'était pas de leur fait. Il refuse courageusement, ce qui lui vaudra d'être déporté et de perdre la vie.

... Le 17 août, les cent miliciens de Tarbes commandés par le colonel Heyraud, qui occupaient l'école Jeanne d'Arc, se rendent au groupe Murray.

... le lendemain, vendredi 18, chacun à Tarbes sent que des événements importants se préparent.... des groupes armés FFI entrent en action, de leur propre initiative. Ils désarment les cheminots allemands du quartier de la Gare et attaquent les entrepôts ... avenue de la Petite Vitesse, où se trouve une garnison allemande. Pendant ce temps, les Milices Patriotiques de l'Arsenal s'emparent de l'établissement, désarment la garde allemande et mettent en état d'arrestation la direction de l'usine...

Le 19 août au matin, les combats ... cessaient par la capitulation des troupes ennemies. Les allemands qui ont fait sauter leurs installations d'Ossun et quelques dépôts de munitions, se regroupent au quartier Larrey. Mais le soir, vers 19h30, ils sortent de la caserne en convoi, mitraillent tout sur leur passage.... Vont commencer des accrochages avec les groupes FFI ... Les combats sont âpres... Les allemands ont des pertes importantes et sont contraints à une retraite précipitée... Le chef de la Gestapo réussit à s'enfuir avec une partie des troupes allemandes. Le reste, dont le général, est fait prisonnier.

Le dimanche 20 Août, Tarbes libéré se couvre de drapeaux tricolores et fête sa délivrance... Tarbes vit le premier jour de sa libération.

Et le jeudi 24 Août, la ville, toute pavoisée, acclame ses libérateurs."

 
 
Direction des services départementaux de l'éducation nationale des Hautes-Pyrnes
13 rue Georges Magnoac - BP 1630
65013 Tarbes Cedex
Tél. +33 (0)5 67 76 56 65
Fax +33 (0)5 67 76 56 01