2 - Enseigner l'cole maternelle

La posture de l'enseignant

  • "L'enseignant représente, le plus souvent, la première référence adulte à l'extérieur de la famille. C'est une responsabilité importante. Sa vigilance doit porter sur les attitudes à adopter d'une part en tant qu'adulte référent, d'autre part en tant qu'enseignant organisant les apprentissages."
  • Le référentiel de compétences. "L'objectif de la formation est la maîtrise par les enseignants exerçant dans les classes maternelles de gestes professionnels qui peuvent être résumés dans six grands domaines, chacun de ces domaines mobilisant plusieurs de compétences du référentiel.
    • La maîtrise de la communication orale dans la classe.
    • Le pilotage des activités et des apprentissages. 
    • Le choix et la maîtrise des outils d'évaluation et de validation.
    • La différenciation et la diversification pédagogique.
    • La collaboration avec les partenaires de l'école et les parents. 
    • La capacité à conduire une réflexion sur sa pratique professionnelle.
  • Préparer la réunion de rentrée.
    Sous forme de diaporama, un outil d'aide à l'attention des débutants dans le métier pour préparer la réunion de rentrée. Diaporama
  • Accueillir un enfant handicapé
    • Dès l'âge de 3 ans, si la famille en fait la demande, les enfants handicapés peuvent être scolarisés à l'école maternelle.
    • La loi n° 2003-400 du 30 avril 2003 prévoit la possibilité  de recruter des assistants d'éducation pour exercer des fonctions d'assistance à l'équipe éducative notamment pour l'encadrement et la surveillance des élèves et l'aide à l'accueil et à l'intégration scolaire des élèves handicapés (AVS-CO). En complément des aides apportées par les AVS-CO pour l'aide aux dispositifs collectifs d'intégration, certains assistants d'éducation auxiliaires de vie scolaire ont pour mission exclusive l'aide à l'accueil et à l'intégration individualisés des élèves handicapés (AVS-I) pour lesquels cette aide aura été reconnue comme nécessaire par la MDPH.

 

Rôle et place de l'ATSEM

  • Décret portant statut particulier du cadre d'emplois des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (A.T.S.E.M.)
    "Les agents spécialisés des écoles maternelles sont chargés de l'assistance au personnel enseignant pour la réception, l'animation et l'hygiène des très jeunes enfants ainsi que de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement à ces enfants. Les agents spécialisés des écoles maternelles participent à la communauté éducative. 
    Ils peuvent, également, être chargés de la surveillance des très jeunes enfants dans les cantines. Ils peuvent, en outre, être chargés, en journée, des missions dans les accueils de loisirs en dehors du domicile parental des très jeunes enfants.
    Ils peuvent également assister les enseignants dans les classes ou établissements accueillant des enfants handicapés."
  • Recommandations :
    • L'enseignant conçoit et gère les apprentissages. Il donne aux élèves les consignes nécessaires.
    • Le directeur planifie l'organisation du travail des ATSEM en favorisant les classes des plus jeunes enfants.
    • Les missions et rôles des membres de la communauté éducative pourront être présentés en conseil d'école afin de clarifier les actions de chacun.

Un préalable : le développement de l'enfant

 

Tableau synoptique : dveloppement de l'enfant (eduscol - vocabulaire)

Tableau synthtique sur le dveloppement de l'enfant, ralis par D. Vincent, matre E Rased

Gnralits : remarques prliminaires (A. Delbs, pdopsychiatre)

Le dveloppement du langage (A. Delbs, pdopsychiatre)

Le dveloppement de la mmoire (A. Delbs, pdopsychiatre)

Le dveloppement cognitif (A. Delbs, pdopsychiatre)

Le dveloppement psychomoteur (A. Delbs, pdopsychiatre)

Tableaux de rpres sur le dveloppement (A. Delbs, pdopsychiatre)

Le dveloppement psychosexuel de l'enfant (A. Czekajewski et N. Laumonier-Alonso)

Questions d'enfants et d'enseignants - Bibliographie (A. Czekajewski et N. Laumonier-Alonso)

La pudeur (A. Czekajewski et N. Laumonier-Alonso)

Agir et s'exprimer avec son corps (N Batty, psychomotricien)

Respect des besoins fondamentaux des enfants

Respect des besoins socio-affectifs

L'organisation du temps

L'organisation des activités de la journée à l'école maternelle est fondamentale. L'enseignant structure la journée en alternant les moments consacrés aux activités collectives avec ceux réservés à des activités plus individualisées.

L'établissement de l'emploi du temps est ainsi un acte pédagogique majeur et revêt un caractère obligatoire. Il peut évoluer tout au long de l'année.

  • Les emploi du temps
    • Dans l'emploi du temps, il faut qu'il y ait un peu de tous les domaines tous les jours.
  • Les récréations
    • A l'école maternelle, le temps des récréations est compris entre 15 et 30 minutes par demi-journée. Ce temps comprend l'habillage.
    • Les récréations constituent une pause dans les activités d'apprentissage, elles se situent donc vers le milieu de la demi-journée, il faut un retour d'au moins une demi-heure en classe avant la sortie.
    • Pour les "petits", cependant, l'après-midi, comme il n'est pas pertinent d'enchaîner une récréation après un temps de sieste, on pourra proposer un aménagement des activités en concertation avec l'équipe d'école.
    • Par ailleurs, en début d'année, on pourra leur proposer des récréations séparées qui permettront une appropriation de l'espace de la cour.

L'organisation de l'espace

  • Les déplacements dans l'école
    Les équipes se doivent de réfléchir sur les modalités de déplacement dans l'école.
    Apprendre à se ranger est un apprentissage à développer dès le début de l'année. L'usage du "petit train" qui circule dans les couloirs plusieurs fois par jour est à éviter.
  • L'aménagement de la classe
    • documents à venir.
  • Le rôle et les fonctions des différents espaces
    • organisation matérielle : documents à venir.

 

Connaissance de soi et d'autrui

  • Vivre ensemble : règles de vie
  • Coopérer et devenir autonome

Respect des besoins physiologiques

  • La sieste - le repos - la relaxation - les temps d'activités calmes
    • Sieste, repos, relaxation, activités calmes sont des moments éducatifs qui permettent à l'enfant d'être à nouveau disponible pour les apprentissages. Ils ont à penser en continuité et dans une progressivité.
    • La sieste est proposée au plus près possible du repas aux enfants qui en éprouvent le besoin. Il convient d'établir des conditions propices à l'endormissement et favorables au sommeil.
  • La collation du matin - le goûter de l'après-midi
    • La circulaire n°2003-210 du 01.12.03 "politique de santé en faveur des élèves" et la saisine n°2003-SA-0281 "avis relatif à la collation matinale à l'école" AFSSA ont précisé que
      • "La collation matinale à l'école est un apport alimentaire inadapté et superflu.
      • Aucun argument nutritionnel ne justifie la collation de 10H qui aboutit à un déséquilibre de l'alimentation et à une modification des rythmes alimentaires.
      • Il peut être envisagé de proposer aux élèves une collation type petit déjeuner dès leur arrivée à l'école au moins 2 heures avant le repas de midi."
    • Le petit déjeuner et le goûter sont deux repas importants pour l'enfant.
    • Quelques recommandations :
      • La collation sera prise de préférence durant le temps d'accueil périscolaire et au plus tard durant le temps d'accueil échelonné en classe.
      • Le goûter de l'après-midi est un apport nutritionnel utile. Il est recommandé de le prendre entre 16h30 et 17h30. Dans la majorité des cas, les horaires permettent de l'organiser après la classe.
      • Cela n'exclut pas que des actions ponctuelles d'éducation nutritionnelle et d'éducation au goût puissent donner lieu à des collations en relation avec le projet, à certaines périodes de l'année.
    • La collation à l'école
  • Les passages aux toilettes
    • Il faudra veiller à ce que l'intimité des enfants, l'intégrité de leur corps et de celui des autres soient préservées.
    • Quand cela est possible on peut délimiter deux zones (filles et garçons) et prévoir des cloisons séparatrices qui permettront la surveillance des adultes.
    • Le passage collectif aux toilettes ne favorise ni le respect de l'intégrité ni celui de l'intimité. Certains enfants préfèrent se "retenir" plutôt que de passer aux toilettes collectivement ce qui peut entraîner des troubles physiologiques.
    • S'il peut apparaître nécessaire de guider le groupe classe des "tout-petits" dans son entier vers les toilettes, en début d'année, il faut penser, en liaison avec les ATSEM, à une progressivité permettant d'aller du passage collectif aux passages individuels favorisant l'autonomie de chacun.
    • Une réflexion en équipe, enseignants et ATSEM, sera conduite sur ce moment afin de mettre en oeuvre des organisations menant à une réelle autonomie physique et au respect de l'intimité de chaque élève.

Respect des besoins cognitifs, de communication, de langage

Organisation des apprentissages

  • La mise en oeuvre pédagogique.
    • Mise en oeuvre pédagogique : documents à venir.
    • Au quotidien : documents à venir.
    • Progressions et programmations : documents à venir.
    • Le projet d'école : documents à venir.
    • Projets pédagogiques : documents à venir.
    • Les rituels
      • Les rituels : documents à venir.
      • Les rituels à l'école maternelle. Document du groupe départemental "maternelle" IA de la Somme
  • Les ateliers
    • Les ateliers : documents à venir.
    • Document de réflexion proposé par Auch Est
  • Les regroupements
    • Document proposé par l'académie de Créteil
    • Document issu de l'IREDU Bernard Suchaut

 

Respect des besoins de jeux libres ou structurés

Les jeux et les apprentissages

Jeux en maternelle (A.M. Gioux - 20.01.2010)

Jeux et Education dans l'histoire

Dfinition du jeu

"Jeux et éducation dans l'histoire" et "définition du jeu" sont 2 synthèses proposées par Bruno Fondeville (PIUFM à TARBES)

Quelles relations entre jeu et apprentissages à l'école ? une question renouvelée. par Marie Musset et Rémi Thibert, dossier INRP n°48 octobre 2009

Le jeu en classe, Cahiers Pédagogiques n°448

Lien Eduscol

Respect des besoins moteurs

 

Documents à venir

Page mise à jour le 18 décembre 2018

 
 
Rectorat de l'académie de Toulouse
75, rue Saint Roch
31400 Toulouse
Tél. +33 (0)5 36 25 70 00